FANDOM


En soit un territoire mais aussi un attribut qualificatif de la forêt incluse dans son territoire, la Forêt Magique a acquise ses propriétés non grâce à la création des dieux mais la main de l'Elfe.

Titre du territoire:

Territoire de la Forêt Magique de l'Observatorium

Capital de Province :

Observatorium,

Évalutation de la population :

aucune

Dénomination des habitants :

aucune

Majorité raciale :

haut-magicien

Exploitations majeures :

Productions :

Exportations :

avancées sur la magie,

formation de magicien

Importations :

talents

Histoire brève:

Province de lonageist.png

Territoire de la forêt est géré et exploité exclusivement par les hauts-mages de l’Observatorium (zone dépeinte dans le violet clair sur la carte).

La Partie foncée fait aujourd'hui partie de la Province de Lonageist qui faisait partie de leur juridiction il n'y a pas si longtemps.

Origine de la magicité

Lors de l'âge des Premiers Elfes d'Edel, autour de l'an 55, les graines des Arbres-Fondateurs amené lors du Grand Voyage de Mysth furent plantées dans la vallée. Sachant que des centaines d'années seraient nécessaires pour avoir des arbres de grandeur raisonnable pour sculpter des maisons, les elfes les abandonnèrent suite à des prières rituelles.

Lorsqu'ils revinrent, ils découvrirent des arbres certes grands et malléable comme dans leur archipels mais envoutés d'une certaine magie. Chaque arbre avait les couleurs et les propriétés semblables à des pierres magiques comme l'ambre orientale, le rubis sanguin ou encore les perles dorées. Ils sembleraient que les graines furent plantées à proximité atteignables par les longues racines, de gisements de ces pierres. Ce faisant, les arbres ont grandi en absorbant puis en répandant ses diverses propriétés magiques.

Tout autour de cette forêt, les plantes de la simple fougère au bouleau elfique furent influencé tranquillement par cela. Suivant ces influences, les animaux et les insectes furent à leur tour transformés. Lorsque les elfes trouvèrent cette forêt enchantée, ils l'isolèrent du reste du monde grâce à des enchantements: principalement des hantises.

Quoique la forêt ne soit pas dangereuse pour ses habitants, l'Histoire porte à croire que les elfes ancestraux voulurent protéger les trésors de cette magnificence de l'influence des races basses dont les humains et les verts.

Le Roi Mysth autorisa cette enclave magique au sein de son Royaume , car à l'époque ce projet était supervisé d'un petit groupuscule d'érudits de confiance et de la famille.

Des siècles plus tard, les enchantements de plus en plus pointus et élaborés couvrir les zones limitrophes de la forêt afin de restreindre l'entrée mais aussi la sortie d'animaux sauvages ou de captifs.

On sait peu de choses sur l'actuelle situation de cette région du royaume.

Mythes

La forêt magique est l'objet de nombreux mythes et de rumeurs. Le plus important est la tradition de retraite. Il est connu dans les hautes sphères du Royaume de Mysth, que les immortels se rejoignent dans cette forêt lorsqu'ils considèrent leur vie accomplie.

Le Roi Mysth, son fils Meledan et bons nombreux de nobles et d'érudits auraient accomplis ce voyage.

L'exil vers la forêt magique serait , selon certain, un euphémisme du suicide paisible.

La Forêt Magique serait habitée d'un troupeau de cerfs bleus aux bois d'or ainsi que des tigres à dents d'argent qui jour après jour, court dans une chasse de prédateur contre proie. Mourant au crépuscule et recommençant à courir à l'aube.

Bien des charlatans abusent de ces nombreux mythes pour vendre des inventions ou contre-façons de pareilles trophée de chasse de bêtes légendaires de cette région.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard