FANDOM


Royaume de Mysth

-Maître Alphonz de Marbra<imap map-id="17394"></imap>

Description

Habitants

Mysthain et mysthaine

Système politique

Dynastie Monarchique

Dirigeants

Reine Estel-Blanche

Prince-Général d’Hosseladan Telan-blanc

Nourriture

Les champs étant bien cultivés et les chemins de plus en plus facile, tous ont accès aux mêmes denrées. Le pain est le centre du repas, accompagné de divers légumes potagers, de fruits, de sauces et d’épices. On mange peu de viandes dans les villes. Les Elfes ne mangeant pas de viandes, cette pratique est considérée de bas étage. On respecte grandement les animaux. Par contre, en campagne, où les elfes sont moins nombreux, on fait l’élevage et la chasse couramment. Le poisson domine les plats des ouvriers de la côte et les pâtisseries les plats des hauts placés.

Vêtements

Issu de l’ancienne culture elfiques, la mode elfique mysthaine a évolué au fil du temps suivant les inventions et l’arrivage de nouveaux matériaux. Le peuple mysthain porte les vêtements en premier lieu selon la saison, le métier et la région. Les mysthains, même du bas peuple, ont généralement plus de vêtements que le partout ailleurs vu les changements très grands de températures possibles.

Au travail, les hommes porteront les chausses, pantalons ou cuissardes avec un chainse de longueur variable. Le tablier est solide et gravé pour le forgeron, brodé pour le tisserand ou raffiné pour l’apothicaire mais demeure un vêtement précieux et incessamment amélioré. Le tablier ou le vêtement de travail d’un artisan représente sa finesse et sa fortune.

Les femmes porteront des robes légères ou des chainses longues avec des pardessus de coupe elfique. Le pardessus est jugé comme le tablier de l’homme.

AI MSYTH.jpg

Aucune couleur n’est plus importante parmi le commun sinon les moins chères de la région. On coupe dans le lin, le coton et le cuir de bétail.

Les militaires portent leur armure par-dessus l’uniforme. L’uniforme de tous Soldats contient un manteau long noir en laine ou en cuir sans manches à boutons d’étain, une chainse blanche de lin, un gambison blanc, une culotte grise et des bottes hautes.

Quoique les militaires peuvent choisir de se vêtir à leur frais, plusieurs portent des morceaux de l'uniforme tout de même.

Les Guerriers portent des toges blanches longues fendues à l’avant, des culottes grises, des bottes hautes ainsi qu’un surcot noir à fermoirs de mythre brodé de fils de soie blanche ou d’argent.

Les officiers ont divers uniformes selon leur fonction; Les généraux portent habituellement la toge ou le manteau de velours blanc. Les capitaines la cape blanche.

Le blanc est une couleur importante dans le Royaume de Mysth. Dans l'armée, elle aide les soigneurs à identifier les plaies facilement.

Les nobles portent des vêtements de style elfique mysthain. On porte les toges et tuniques longues l’été et des manteaux épais avec chausses l’hiver. Les femmes portent des robes à longues manches évasées de coupe elfique avec des corsets brodés et sertis de pierres l’été et pardessus tout aussi agrémentés l’hiver. On aime les vêtements d’ailleurs. Les sarouels sont les culottes du noble et les vêtements les plus beaux des paysans. Les femmes portent souvent l’hiver des robes des Tribus du Nord et les hommes leurs chaussures. La tradition éthamienne commence à faire fureur au-delà de sa province et inspire les tailleurs de Marbra dans des excentricités.

On coupe dans le velours, la soie, le satin, le cuir fin et les tissus importés du Nord, d’Éthamie et du Grand Ashari.

(HORS-JEU; Abonnez-vous à notre tableau Pinterest pour plus d'inspiration pour le style mysthain)

Langue

La langue mysthaine est la plus parlée du monde connu. On y parle sur l’île d’éthamie, ancienne colonie myshtaine, au nord du à leur grande influence, encore au royaume de Weissfrif et il est enseigné dans le grand Ashari. C’est la langue du commun. Les primitifs humains et les elfes arrivants de l’est ont créé ce langage commun pour se comprendre. Elle est plus belle que le weisskriftin, plus structurée que tous les dialectes du nord mais certainement pas plus poétique que l’elfique immémorial.

(hors-jeu: Le mysthain est le français. La langue morte des humains est le latin.)

Éducation

Les habitants des villes reconnues du royaume sont tous prit en charge dès l’âge de 7 ou 8 ans par l’État et retournent chez eux le temps de la semaison et de la récolte. Ils remboursent leur éducation par leur service militaire ou un temps équivalent de travail au service de l’État par exemple en travaillant aux transports des denrées destinées à l’armée ou au palais, en travaillant directement au palais comme servant, la récolte des champs d’herbes caractéristique destinées à l’armée, à la forge ou les ateliers d’apothicaire de l’armée, aux maisons de tisse et couture de l’armée ou en payant son du.

Ils apprennent à lire, réciter, compter. Ils apprennent l’Histoire des elfes et de la Nation. On leur apprend à prier Arcanim-thok en laissant la place à tous les autres diétés, celle qui lui revient. En âge de raison, ils seront inviter à apprendre un métier pour rembourser ensuite pendant trois ans leur éducation et leur pension. Les enfants des villes pouvant vivre chez leurs parents n’auront pas cette obligation.

Femmes

Dans la culture des elfes, les elfes femmes ont toujours été respectés mais considérées comme un inférieur dans le pouvoir familial. Les femmes elfes étant plus nombreuses, dit-on cinq pour un elfe, la polygamie est chose courante dans les familles fortunées. Le Roi fondateur Mysth avait une dizaine d’épouse en quittant ce monde, laissant des centaines d’enfants encore en vie. Les elfes cherchent la pureté du sang mais cela n’a pas empêché le mélange avec les humains, les fées, les suderons, les nordins et les nains. On retrouve très peu de couple ou d’enfants issus de la relation vert-elfe.

Les femmes mysthaines sans considération de race ont le choix de toute carrière. On retrouve plus d’une femme militaire dans chaque Quart Quantifié mais bien loin de faire la moitié. Les femmes militaires sont dites plus ambitieuses et déterminées. Si elles vivent suffisamment longtemps, elles deviendront toutes Guerrieuses ou Officiers.

Les femmes sont cependant encouragées aux métiers de tissage, couture, guérisseuse et apothicaire.

Enfants

L'éducation est primordial dans le royaume de Mysth. Les parents qui cachent leurs enfants seront condamnés à l’exil de leurs villes et leurs enfants seront privés du contact de leurs parents. Les orphelins sont prit en charge par l’État et font habituellement de bons futurs soldats ou futurs commerçants malins. Les enfants sans problèmes sont donc élevés par leurs parents et vont à l’école dans la plus grande cité voisine. La plus part vont devoir repayer leur pensionnat si leur résidence est trop éloignée des cités. Les enfants des villes scolaires n’auront pas à quitter leur famille la moitié de l’année. Les enfants des grandes villes auront donc une influence beaucoup plus grande de leurs parents que les enfants en pensionnat qui auront une bonne influence de l'école ou un choc des voyages forcés.

Le royaume de Mysth a sa propre tradition des noms issus du mysthain et de l'elfique.

Mythes et Légendes

Dans ce pays à l’histoire riche, les légendes sont nombreuses. On chante encore dans le commun comme aux banquets nobles, des vers sur l’Épopée du Roi Mysth.

Son épopée fait toujours parti des livres les plus vendus et chaque famille en aurait un exemplaire.

Dans les Remparts, le commun répètera les histoires vertes sur l’arrivée des elfes ainsi que les péripéties qui vont amener à la construction de cette grande province.

Reine Estel-Blanche

La Reine Estel-Blanche est la fille du Roi Fondateur Mysth et de la Reine Dertilm . Elle prit fonction après le départ de son frère dans le siècle 1400.

Mais La Reine qui fait briller nuit comme jour Marbra, est connu pour sa ferveur en Arcanim-thok, dieu de la connaissance, le temps et la magie. Elle imposa les Lois divines dans le Loi législative afin de condamner les pyromanciens et mages du sang. En 1450, le sud de l’empire de regroupa en une Rébellion contre son régime et scinda l’empire. La grande île-carrefour Éthamie formula son indépendance derechef. En plus d’être le seul dirigeant vivant à avoir fait face à une guerre d’ampleur sous son contrôle, elle vécu aussi l’époque de la Grande Chute et sera la Reine qui eut fait face aux temps de problèmes nouveaux.

Prince-Général Telan-Blanc

La tête de l’armée avait toujours été sous le contrôle du feu-Roi Mitelhan Fée-de-diamant. Le jeune fils de Mysth, âgé de tout juste six siècles, du faire ses preuves face à la légende de son beau-frère; roi indestructible et magicien de l’arcane des étoiles. Il restructura l’armée pour faire face à la Grande Chute en prenant compte de ses particularités et autorisa l’étude de la magie sombre pour des fins militaires. Il fit sortir des archives de vielles idées déclinées dans les temps de paix.

Il semble absorber la pression de son poste et le deuil de la Nation pour un brillant héros.

En absence d’héritier du trône, de roi consort ,il est la seconde face d’autorité du Royaume.

Avenir de la Nation

La Reine à de multiples enfants demi-fée qu’elle a eut avec son regretté mari, le Roi-général Mitelhan Fée-de-diamant. Cette douzaine d’enfants sont des spécimens uniques en leur genre qu’on nomme ( en comparaison de la race imaginaire les Sang-de-feu de weisskrif) les Sang-de-Diamants. En rien ailé comme leur père fée, ils sont tout aussi indestructibles et magiciens de la pierre. De bons candidats au trône mais au Royaume de Mysth, des fils et filles de Mysth sont encore aujourd’hui les successeurs officiels de la couronne. Cependant, la plus part des frères et sœur de la Reine sont décédés au combat, se sont retirés de la vie politique à l’Observatorium ou dans la nature ou alors on décliné leur ascendance royale pour prendre possession d’une province. Officiellement, aucun descendant direct du Roi fondateur Mysth ne pourrait prendre la succession de leur sœur Estel-Blanche.

Les petits-fils du Roi Mysth, les enfants de Meleran ainsi que les enfants de la Reine Estel-Blanche sont multiples et tous ayant le droit sur le trône mais rien n’est décidé. La Reine Estel-Blanche semble bien vouloir faire face à l’adversité et partir le moment opportun comme les précédents monarques

Liste de Provinces


Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard