FANDOM


-Par Alphonz de Marbra

Loi de la Sucession royale

Dans le Royaume de Mysth, il est édicté que seuls les descendants du Roi-Fondateur peuvent accèder au trône.

Ces descendants ont de nombreuses façons d'être écartés de la succession royale.

Mis à part Meledan qui a été directement choisi par son père, un descendant de Mysth perd son droit de succession au trône lorsqu'il accepte de prendre le titre de Prince de Province ou d'un autre division politique.

Cependant, cette Loi ne s'applique pas lorsque le noble est mandaté dans ces fonctions par le présent monarque.

Noblesse mysthaine et la succession

Décret 815:Un mandat de fonction peut prendre fin au désir du monarque sans préavis.

Décret 964: Tous les mandats doivent être renouvellé lors du courronnement d'un nouveau monarque.

décret 863: Les autres Princes sont protégés par contrats magiques. Ils peuvent être détrôné que par un vote unanime du Conseil Royal ou s'ils sont accusés d'un crime reconnu coupable ou d'apostasie.

Cependant, jamais le Conseil royal n'a du statuer sur une expulsion de fonction sauf lors de succession naturelle.


Depuis le décret 818, Un noble ne peut accèder à aucune fonction politique tant qu'il n'a pas effectué son service militaire sans mention d'échec.

Depuis le décret 819: Un noble ne peut accèder à aucune fonction politique s'il est accusé d'un crime ayant été reconnu coupable lors d'un procès.

Depuis le décret 819 annexe 2: Un noble perd tous ses privilèges s'il est en situation d'apostasie.

L'expulsion de fonction la plus répandue est lorsque la régente, habituellement mère du noble héritier, doit laisser sa place à son fils par la Loi.

décret 227: Un noble doit demander un autorisation royale afin de règner sans être mariés avec une descendance assurée. Ils ont habituellement un délai de cinquante ans pour combler ses carences.

Hierarchie & protocoles

Le titre Dame et Sire( Sieur) est perçu comme le plus bas titre de la hierarchie mais aussi un titre usuel simple, une marque de respect pour n'importe quel haut placé. Si on doute du titre officiel d'un noble, ceux-ci sont toujours convenables. Les Nobles qui ne sont pas des dirigeants sont tous appelés par ses titres. À l'exception des premiers héritiers qui sont parfois dit , par exemple Comte Héritier.

Reine Estel-Blanche règne au sommet de la hierarchie. Le Roi consort serait son second

La hierarchie est suivie des princes royaux (descendants de Mysth) en ordre de naissance. Suivi de leur enfants, en ordre de naissance et ainsi de suite. Seuls les descendants de sang pur de Mysth sont considérés comme faisant partie de la royauté.

La noblesse est considérée parmi les titres suivants:

Suivi des Princes de Provinces.

Suivi des Ducs

Suivi des Comtes

Suivi des Vicomtes

Suivi des Seigneurs

Suivi des Barons

Ces titres sont aussi déterminés en fonction de la supercie de leur région. Parfois certains comtés sont plus petits que certains vicomtés ou autrement car à l'origine ils étaient proportionnels. Les régions ont changés depuis leur division officielle par le Roi Meledan. Certains ont subis des échanges, des achats ou des divisions entre les enfants autorisées par le dirigeant de l'époque. L'ancien territoire d'Austalendan qui était à l'origine une Province se divisa en deux provinces plusieurs dizaines de territoires. Aujourd'hui, Austalendan se réfère à un vicomté.

Autres tites de noblesse

Chevaliers: Les chevaliers sont des militaires de caste guerrier qui ont prouvé leur valeur auprès de leur noblesse assignée en service.

Intendants: Les Intendants sont des représentants de la noblesse. Ceux-ci sont généralement des héritiers ou encore des responsables de confiance qui vont gérer des situations sur leur terre.

Concubin(e)s/consort(e)s: Les épouses dites concubines ne sont jamais précisées dans les titres car elles sont comprises d'emblée comme des ''épouses de noble'' . À l'instar des nobles consorts, de sexe masculin qui ont leur titre par mariage celui-ci est toujours précisé. Ceux-ci sont de caste égale à leur époux afin de les seconder. Ils n'ont pas de pouvoir en absence de leur époux ni contre leur autorité. Leur pouvoir est généralement limité par des documents écrits et il est courant que le nobles polygames séparent leurs fonctions parmis leurs concubines selon leur champ d'expertise. Les concubins conservent leur titre de naissance si celui-ci est supérieur. À moins qu'une autre loi ne vient en contre ou que celui-ci ne soit pas porteur de honte ou de déni, celui-ci prévaut le plus souvent. Par exemple, une princesse mariée à un victomte, sera nommée: Princesse Exemple, Vicomtesse de son victomté. Un autre exemple, Prince Landuileth préfère qu'on ne le présente pas ainsi par humilité .

Vous référez à l'article Familles nobles mysthaines pour plus d'informations.

Mariage mysthain

Les mariages mysthains sont célébrés par des prêtres de Cerem tous commes les baptèmes.

Un descendant de Mysth ou autre noble n'est pas accessible à aucune fonction politique si son autre parent n'est pas d'origine noble. Il n'est pas valide non plus pour la succession d'aucun titre politique. Les épouses ayant une origine de basse naissance ne portent pas le féminin du titre de leur époux, on les nomme simplement Dame. L'inverse est rare mais on les nomme Sieur ou Sire.

Le premier mariage est dit de Raison. C'est le premier fils aîné du premier mariage qui est l'héritier officiel d'un noble si son testament, approuvé par la Reine, ne fait pas d'autre recommendation.

Le second mariage est dit de Coeur. Les enfants issus de ce mariage sont souvent plus concernés par la famille.

Les suivants mariages sont dits de Passion. Rares sont les enfants héritiers de troisième ou plus qui auront des postes de issus de la succession. Généralement, les enfants de seconds mariages renforciront les alliances par le mariage.

Le mariage ne peut être briser sauf par la mort

Polygamie

La politesse requiert un délais de cinquante ans avant un second mariage. Ce délai peut être raccourci si l'épouse n'offre pas d'enfants

Il existe aucun maximum d'épouses mais plus de trois est considéré comme une imprudence sociale même dans l'abondance.

Les femmes, quoi qu'elles en ont le droit, prennent rarement plusieurs maris.

La polygamie est un phénomène elfique du au taux de naissance inégal entre les sexes chez les elfes.

Note de l'auteur: La polyandrie est le commun chez les nains.

Succession Weisskriftine

Les Lois de la succession du Royaume de Weisskrif ressemble beaucoup aux normes mysthaines mais plus assouplies

Un noble peut être pardonné d'un crime si en fait la demande au Roi ou à la Reine.

Tous les Princes de Province sont mandatés par le Roi et leur succession doit être approuvée par celui-ci.

Hierarchie & Protocles

Le Roi Kirmil est le plus haut dirigeant

Suivi de la Reine de la Cité-État de Wulvschrang

Suivi des Princes Royaux Sang-de-feu

Suivi des autres Princes Royaux issu de la racine du clan Weisskrif

Suivi de leurs enfants les plus près de la racine d'Armil du clan Weisskrif

Seule les descendants directs du clan Weisskrif sont considérés comme faisant partie de la royauté à l'exemple des descendants de Mysth. Les descendants du Clan Archschrang ( le clan de la reine-mère) tente à avoir une influence de plus en plus prononcé.

Les Princes de Provinces sont tous mandatés par leur Roi et leur poste peut être révoquer à tout instant. Aucun des titres reconnus par le Roi n'est garanti. Les nobles doivent se montrer juste afin de mériter leur pouvoir. Ils doivent correspondre avec leur ministre issue du Conseil des Femmes du Roi, c'est celle-ci qui tranchera auprès du Roi.

Les chefs de clans sont élus par leur clan selon leur tradition.

Le Royaume de Weisskrif a aussi un titre honorifique du même degré que Chevalier les Heldritters.


Mariages

Les nobles perdent leur titre si leur premier mariage est avec une personne issu de basse naissance.

Les mariages sont célébrés par des prêtres d'Agem parfois secondé d'un autre dévot.

Polygamie

La politesse requiert un délais de dix ans avant un second mariage. Ce délai peut être raccourcie si l'épouse n'offre pas d'enfants dans les deux premières années.

Il existe aucun maximum d'épouses mais un nombre pair est toujours déconseillé.

La polygamie est un phénomène elfique du au taux de naissance inégal entre les sexes chez les elfes. Dans le royaume de Weisskrif est considéré comme un droit divin offert par Agem, avant tout la déesse du mariage d'amour. La polygamie est réservée cependant aux nobles car le peuple ne peut s'offrir le luxe d'entretenir plusieurs épouses.

Les femmes nobles héritières prennent parfois plusieurs maris.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard